ANTECHRISTA d’Amélie NOTHOMB

Synopsis

Avoir pour amie la fille la plus admirée de la fac, belle, séduisante, brillante, enjouée, audacieuse ?
Lorsque Christa se tourne vers elle, la timide et solitaire Blanche n’en revient pas de ce bonheur presque écrasant.
Elle n’hésite pas à tout lui donner, et elle commence par l’installer chez elle pour lui épargner de longs trajets en train. Blanche va très vite comprendre dans quel piège redoutable elle est tombée. Car sa nouvelle amie se révèle une inquiétante manipulatrice qui a besoin de s’affirmer en torturant une victime. Au point que Blanche sera amenée à choisir : se laisser anéantir, ou se défendre. Comptons sur la romancière de Stupeur et tremblements (Grand Prix du roman de l’Académie française) et de Robert des noms propres pour mener à son terme cet affrontement sans merci, et nous donner du même coup un livre incisif, à la fois cruel et tendre, sur les douleurs de l’adolescence.

Mon avis

‘Cela faisait longtemps que je souhaitais lire un livre d’Amélie NOTHOMB afin de me faire ma propre opinion. C’est chose faite et si j’appréhendais un peu, en fait je suis agréablement surprise. Le style est vraiment abordable, le livre se lit très facilement.

Quant à l’histoire, elle ne casse pas des briques, mais on se prend de compassion pour la petite Blanche !

Je pense que du coup je lirais d’autres livre de cet auteur !

Publicités

MENSONGE D’UNE NUIT D’ETE de Charlotte MARIN

DSCF5244

Synopsis

Pour son retour d’Inde, les amis de Charlotte lui organisent une fête surprise. Martin, son ex dont elle est encore raide love, s’est incrusté. Piquée au vif par son attitude « j’arrive-très-bien-à-vivre-sans-toi », elle lui dit qu’elle va se marier. Cette annonce inespérée se propage comme un feu de pinède : tout le monde s’emballe… surtout sa mère. Le lendemain, Charlotte essaie d’effacer cet horrible mensonge, mais malheureusement, la vie n’est pas un écran magique. Sa mère lui avoue qu’elle a un cancer et que ce mariage est sa nouvelle raison de vivre. Terrassée, Charlotte lui laisse carte blanche pour tout organiser. Maintenant il lui faut un mari à tout prix ! Elle se lance à contrecœur dans ce mariage au bout de l’enfer, elle qui ne rêve que d’une chose : reconquérir Martin.

Mon avis

 

Comme souvent avec les suites, c’est un peu moins bien que le 1er ! [pas toujours heureusement il existe des exceptions ! sinon on ne lirait jamais les suites lol]

Enfin en l’occurrence je n’ai pas accroché autant que lors de la lecture d‘Apocalipstick ! Un peu beaucoup tiré par les cheveux , l’histoire m’a beaucoup moins fait sourire et la fin est tellement prévisible ! ça reste néanmoins une lecture agréable.

Le bonheur conjugal de Tahar BEN JELLOUL

Synopsis : Casablanca, début des années 2000. Un peintre, au sommet de sa gloire, se retrouve du jour au lendemain cloué dans un fauteuil roulant, paralysé par une attaque cérébrale. Sa carrière est brisée et sa vie brillante, faite d’expositions, de voyages et de liberté, foudroyée. Muré dans la maladie, il rumine sa défaite, persuadé que son mariage est responsable de son effondrement. Aussi décide-t-il, pour échapper à la dépression qui le guette, d’écrire en secret un livre qui racontera l’enfer de son couple. Un travail d’auto-analyse qui l’aidera à trouver le courage de se libérer de sa relation perverse et destructrice. Mais sa femme découvre le manuscrit caché dans un coffre de l’atelier et décide de livrer sa version des faits, répondant point par point aux accusations de son mari. Qu’est-ce que le bonheur conjugal dans une société où le mariage est une institution? Souvent rien d’autre qu’une façade, une illusion entretenue par lâcheté ou respect des convenances. C’est ce que raconte ce roman en confrontant deux versants d’une même histoire.

Mon avis : J’ai dévoré ce livre !

Cette histoire universelle de couple vous parlera forcément [si tant est que vous ne soyez pas célibataire depuis l’origine des temps]

Ce livre à 2 voix, nous fait ressentir au combien  la perception des évènements qui jalonnent notre vie [de couple notamment] nous est propre et personnelle, et que chacun a sa propre version totalement subjective !

La réponse de la femme au mari agit comme un miroir déformant sur la version du peintre ! 

Plus je lis de livres de Tahar BEN JELLOUL plus j’aime cet auteur !

Je vous le conseille vivement, ce livre recèle de belles phrases, qui vous feront réfléchir. 

En tout cas moi je suis ravie de ma 1ère lecture de l’année !

Les vielles de Pascale GAUTIER

En ce moment je participe à une ronde des livres sur le forum une bouteille à la mer, donc je ne peux pas vous parler de certaines de mes lectures, mais vous ne perdez rien pour attendre, car dans 5 mois, ce sera 5 avis littéraire pour le prix d’un…….muaaahmuuuaaaah !

J’arrive quant même à lire d’autres livres en même temps [les livres c’est comme les broderies, je suis incapable d’en avoir un seul en cours]

et notamment « les vieilles » livre prêté par ma maman !

Le Synopsis : Il y en a une qui prie, une autre qui est en prison, une autre encore qui parle à son chat, et certaines qui regardent les voisines de haut en buvant leur thé infect.
Leurs maris ont tous disparu. Elles sont vieilles, certes, mais savent qu’elles pourraient bien rester en vie une ou deux décennies encore, dans ce pays où il n’est plus rare de devenir centenaire. Alors elles passent leur temps chez te coiffeur, à boire et à jouer au Scrabble, à essayer de comprendre comment fonctionne un téléphone, à commenter les faits divers, à critiquer leur progéniture qui ne vient pas assez, à s’offusquer de l’évolution des moeurs…
Elles savent que le monde bouge, et qu’elles devraient changer leurs habitudes, mais comment faire, à leur âge? Aussi, l’arrivée de Nicole, une  » jeunesse  » qui entame tout juste sa retraite, et l’annonce d’une catastrophe imminente, vont perturber leur quotidien. Ce nouveau roman de Pascale Gautier est irrésistible par sa fraîcheur, sa volonté de prendre avec humour le contre-pied de certaines idées reçues sur la vieillesse.
On y retrouve avec délectation la causticité et la liberté de ton qui caractérisent ses précédents textes.

Mon avis : un peu déçue, j’ai trouvé ce livre sans prétention, et je n’ai surtout pas eu la dose de causticité et de liberté de ton promise ! J’ai eu du mal à me passionner pour l’histoire de ce village peuplé de vieilles (et vieux) qui attend la fin du monde ! Si quelques descriptions m’ont tout juste fait sourire, rien de bien lourd à me mettre sous la dent !

ceci n’est que mon avis, ma mère et ma tante l’ont beaucoup aimé [suis-je passée à côté de quelque chose ?]

peut-être suis-je encore trop jeune pour cette lecture ! MDR ! hiihihihihihihiii

Et tu te soumettras à la loi de ton père de Marie-Sabine ROGER

Synopsis : Tu es mon père et je te crains.

« Il faut ». « On doit ». « On ne peut pas »…

Ta religion ne sait se décliner qu’en interdits.

Tu ne nous éduques pas, tu nous dresses.

Tu ne nous élèves pas. Tu nous rabaisses.

Je suis petite et Dieu est grand.

Maman parle de moins en moins. Elle a des silences de douleur, qui nouent le ventre à peine on la regarde.

Mais moi je grandis, et mes questions grandissent avec moi.

Quel est ce Dieu de foudre et de colère, qui aime aussi peu ses enfants ?

II me fait peur. Je n’en veux pas.

La foi, entre les mains d’un homme Comme toi, c’est une arme de poing.

Je voudrais m’enfuir au plus vite. Je comprends que partir est nécessaire.

Je veux vivre.

Mon avis : Comment dire…waaaouuuuuuhhhhh, un choc !

Un livre plein d’émotions qui se lit vite et qui vous noue l’estomac !

Certains passages ont fait écho en moi, un style magnifique fait de phrases courtes et souvent choc, des paragraphes d’une voir 2 pages.

En un mot je le recommande vivement !!!!

Extraits choisis :

« Le plaisir est un trésor secret, un bien-être qui se resquille. C’est du bonheur de braconnier. »

« On croit que je me tais. Ce n’est qu’une apparence. »

« Ma pensée est une eau qui court, qui disparaît sous terre à la moindre fracture et continue pourtant son cours, pour ressortir plus loin, plus tard, en résurgence. »

« J’apprends qu’il y a plusieurs façon de parler, mais aussi de ne pas parler. »

« La charité chrétienne, c’est répondre « courage ! » à quelqu’un qui vient chercher secours. Et puis fermer sa porte, à double tour. »

« Je suis une adulte captive dans un corps de fille.

L’enfance, quant rien ne vous permet de rester un enfant, c’est une longue et inutile peine, un cruel emprisonnement. »

« La vie est un effort épuisant et stérile, qui désormais ne la concerne pas. »

« Tu as réponse à tout, mais tu n’expliques rien »

« Je comprends que partir, quitter est nécessaire.

Que la nécessité n’exclut pas la douleur. »

Bonne lecture !

APOCALIPSTICK de Charlotte MARIN

Synopsis : Qui est cette blonde entortillée dans un drap qui s’apprête à s’enfuir par la fenêtre ? Nom : Charlotte Malère. Age : Trente ans, tendance trentenaire à vif. Profession : Critique de cinéma. Signe particulier : Lui arrive toujours l’impensable. Charlotte se réveille seule et menottée au lit de son amant, le célèbre réalisateur Richard Bouvier. Pour éviter de prendre le petit déjeuner avec l’épouse en titre, elle se détache, saute dans la rue et s’engouffre nue dans la voiture d’un inconnu. Elle lui pique sa veste et détale… sans se douter que, cinq heures plus tard, ils se retrouveront face à face, à chanter en choeur dans une kermesse d’école. Les premières notes d’une nouvelle histoire d’amour ? Eternelle optimiste, excessive et passionnée. Charlotte. c’est un grain de folie qui débarque dans votre vie pour vous surprendre, vous émouvoir et qui. forcément, vous ressemble. 

Mon avis : un vrai coup de coeur !!!

un livre hilarant qui fait du bien au moral et aux zygomatiques ! très rapide à lire, je l’ai lu en moins de 24 heures ! Commencé à 1heure du mat, je n’ai pas pu m’endormir avant d’en avoir lu la 1/2 et mes yeux ne se sont pas fermés tout seuls ! un très bon scénario pour un film à la Bridget Jones !

En somme, ne passez pas à côté ! 

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

Le synopsis : Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff’Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

Mon avis : Voici un livre que j’avais envie de lire depuis sa parution ! Mon frère me l’ayant offert pour mon anniversaire, c’est enfin chose faite !

Et je l’ai dévoré en …2 jours !

J’ai beaucoup aimé ce roman, l’écriture est fluide sans fioriture, comme je l’apprécie.

L’histoire est bien menée et révèle de belles (et moins belles) surprises. Le livre fait forcément réfléchir sur les rapports aux autres (et à l’argent !), il reste un « arrière-goût » après sa lecture un peu doux-amer, une légère sensation de malaise et des questions qui restent forcément en suspens

Donc vous avez bien compris je vous le recommande vivement, c’est un livre à inscrire sur votre liste, s’il n’y figure pas déjà !

Et vous savez quoi ? et bien moi qui n’y joue pas, en fermant ce livre j’ai eu envie de jouer au loto, pas tant pour gagner que pour savoir !!!!

 Bizarre non ?

 

 

 

Previous Older Entries