Alors heureuse ? de Jennifer WEINER

Synopsis :

Jusqu’à présent, tout allait bien pour Candace Shapiro. Vingt-huit ans, trop de rondeurs mais beaucoup de charme et suffisamment d’esprit pour s’être imposée comme journaliste. Elle avait même fini par accepter que papa ne revienne jamais, que maman soit amoureuse d’une femme et que Lucy, sa petite sœur, danse les seins nus pour arrondir ses fins de mois. Mais le jour où elle découvre sa vie sexuelle relatée par le menu dans un grand mensuel féminin, ce jour-là… tout déraille. Le responsable de cette délicate attention ? Bruce, son ex, qui, à l’évidence, vit lui aussi de sa plume en confiant à l’Amérique tout entière le détail de ses amours avec une femme  » différente  » ! D’abord furieuse, Candace a le choix : sombrer dans la dépression… ou rebondir et donner raison à celles qui pensent que, oui, on peut être heureuse sans avoir à mincir ! « 

Mon avis :

c’est un bon livre parfait pour la plage ! même si moi je l’ai lu tranquillement sur mon canapé et un peu sur une chaise longue dans mon jardin quant le temps voulait bien être clément !!!
l’histoire est bien ficelée, la 3ème partie recèle une vraie surprise, ou plutôt un tournant de l’histoire auquel je ne m’attendais pas…et qui a même réussi à me tirer une petite larme ! Les 2 1ères parties répondaient exactement à ce que j’attendais de ce livre : une histoire drôle et légère, et le petit bonus qui est arrivé dans la 3ème partie

C’était sûr que ce livre ferait écho en moi, les points communs avec Candace Shapiro sont multiples, les souffrances aussi.

Morceaux choisis :
« Il y avait bien un millier de mots pour me décrire[…]mais le mot que j’ai choisi, que le monde a choisi, pensais-je, avait choisi pour moi était grosse.[…]Je suis partie affronter le monde vétue d’une armure invisible…convaincue de me faire tirer dessus, mais déterminée à ne pas me laisser abattre.[…]Et lorsque ma fille est née, j’ai appris qu’il y avait pire que le fait de na pas aimer ses cuisses ou ses fesses.[…]La vérité est celle-ci : je suis bien comme je suis. J’ai toujours été bien. Je ne serai jamais mince, mais je serai heureuse. Je m’aimerai, et j’aimerai mon corps pour ce dont il est capable – parce qu’il est suffisament fort pour soulever, marcher, monter une côte à vélo, étreindre les gens que j’aime et participer à l’éclosion d’une vie nouvelle. Je m’aimerai parce que je suis solide. Parce que je n’ai pas cassé …et que je ne casserai pas. […] Et par dessus tout, j’aimerai ma fille, grosse ou menue. Je lui dirai qu’elle est belle. Je lui apprendrai à nager, à lire, à faire du vélo. Et, qu’elle porte du 36 ou du 46, je lui expliquerai qu’elle peut être heureuse, forte, sûre de se faire des amis, de connaître la réussite et même l’amour. Je lui glisserai ça à l’oreille pendant qu’elle dort. Je lui dirai : notre vie – ta vie – sera exceptionnelle. »

En résumé un grand merci à mes 2 swappeuses qui ont eu la bonne idée de m’envoyer ce livre pour le bon moment passé à le lire !

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. valou
    Août 01, 2012 @ 12:51:52

    ohj’aimerais beaucoup lire ces petits livres ! je note

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :